Ah la base je n'avais pas prévu de faire d'article sur cézembre, partout j'avais lu que cette blouse était super rapide et facile, c'était du moins ce que j'en avais retenu, des dizaines d'articles lui sont consacrée que pouvais-je donc dire de plus.

Seulement voilà pendant la couture, je me suis finalement heurtée à quelques problèmes, j'ai donc décidé d'en parler sur mon blog afin, peut être, d'aider les prochaines couturières de cézembre, c'est le but de ce blog.

Désolée les photos sont vraiment pas top !

 

214

 

Le principal problème que j'ai rencontré avec cézembre c'est  l' embu des manches. Il était très important, trop ! Je n'ai pas su répartir l'embu, même avec un fil de fronces, quelques plis se sont créés, alors qu'il ne doit normalement ne pas en avoir.  Après quelques recherches sur le net et une discussion sur instagram, j'ai finalement trouvé, trop tard, que quelques blogs l'avaient signalé. Il semblerait que ce problème vienne du choix du tissu, car certaines autres couturières, elles, n'ont pas eu le moindre souci !!! Mais grâce à ce souci j'ai appris quelques petites choses :

- Quand on monte une manche après avoir cousu le coté du vêtement, il faut poser un fil de fronces sur la tête de manche même si ce n'est pas signalé dans les explications du patron. C'est pour mieux répartir l'embu, ce qui ne va pas forcement créer des fronces ! C'est comme ça que font les pros !

- J'ai appris comment réduire l'embu d'une manche sur le patron par une astuce toute simple. Il suffit de plier sur lui même le patron en une ligne horizontale, verticale, ou les deux. Et hop l'embu est réduit de qq millimètres.

-Et j'ai aussi appris que si l'on arrive pas à repartir l'embu des manches, il vaut mieux créer des fronces qu'un pli creux. Un pli réduit l'aissance et risquerait de fragiliser les coutures.

Y'a pas, en couture comme dans beaucoup d'autres domaines, c'est pendant les galères qu'on en apprend le  plus !

 

 

233

 

Le deuxième souci que j'ai rencontré est au niveau des arrondis du bas. Si j'ouvre mes coutures jusqu'en bas de la blouse je déforme les arrondis, là je pense que le problème vient de moi pas du patron. Je pense que je n'ai pas fait des repères suffisamment profonds au niveau des parmentures, le bas de la blouse n' est donc pas retourné correctement. Je sais pas trop... je verrai lors de ma prochaine version.... Cependant je pense qu'il manque un peu d'explications  au moins pour cette partie de la couture, car lorsque l'on destine un patron à des débutantes, comme l'est cézembre, il faut pousser les explications très loin, quitte à dire des choses qui peuvent paraître évidentes.

 

221

 

Avant de coudre cette première version de cézembre j'avais envie d'en coudre deux autres, une version manches courtes pour l'été, et une autre version manches longues, avec du passe poil pour souligner les découpes princesse. Maintenant que j'ai rencontré ces soucis avec cézembre, j'ai encore plus envie de coudre ma version été, car je compte bien, cette fois, avoir une cézembre parfaite avec des finitions au top et des manches sans la moindre fronce, en modifiant le patron.

Pour ma prochaine version, je couperai aussi une taille en dessous peut être même deux, ça aussi je l'ai lu trop tard sur d'autres blogs, puis constaté après à l'essayage, mais le modèle taille grand. Et je terminerai aussi l'encolure en posant une parmenture plutôt que du biais comme indiqué dans les explications, car même si j'aime poser du biais, faut avouer que les finitions avec parmentures sont plus soignées !

 

223

 

Cézembre est un chouette modèle, j'adore les arrondis du bas, l'asymetrie du devant et du dos. Un modèle qui change, sympa à avoir dans son dressing. Je suis un peu déçue de cette première version, d'autant que c'était ma première couture depuis la naissance de bébé,  on va dire que ce sera ma toile, ma version hiver à ne porter que sous un gilet, alors j'espère vraiment que ma prochaine version sera parfaite.

 

Blouze cézembre Anne Ka Couture