259

 

Je viens tout juste de coudre mon tout premier gilet monceau, mais on peut dire qu'entre lui et moi c'est déjà une longue histoire ! J'ai acheté le patron il y a facile un an, peut être plus et tout de suite je n'ai pas pu imaginer le faire autrement qu'en molleton noir avec de boutons pressions nacrées, une véritable fixette !!!

Je n'ai pas encore sauté le pas d'acheter mes tissus sur le net, j'aime toucher, "sentir", les tissus avant de les acheter, seulement dans les boutiques autour de chez moi du molleton noir y'en avait pas ! Il y avait bien du bleu, du gris, du rouge... mais jamais de noir. Du moins jamais quand  j'allais en boutique et pas question pour moi de le faire dans une autre couleur pour ma première version. Alors quand lors d'une des mes dernières visites chez Mondial Tissus j'en ai trouvé, ni une, ni deux, pas besoin de réfléchir, j'en ai tout de suite acheté. Ca tombait bien, le gilet noir du commerce que j'ai dans mon placard commence à trouer, c'est donc une couture vraiment utile car le petit gilet noir c'est incontournable dans une garde robe ! 

 

270

 

Niveau couture le gilet monceau mérite sa réputation, ultra facile, ultra rapide à coudre, tout à fait accessible aux débutantes. Aucune critique à faire, toutes les pièces s'emboîtent bien, le gilet est aussi beau à l'intérieur qu'a l'extérieur. Il taille bien aussi, j'ai coupé la taille indiquée selon mon tour de poitrine et ça tombe très bien. Il arrive légèrement au dessus du milieu des fesses, c'est une longueur que j'aime et les manches arrivent au niveau de l'ongle du pouce (comme on le voit sur les photos ) comme les enfants j'aime pouvoir cacher mes mains dans mes manches, vraiment j'aime beaucoup la forme du modèle. Depuis que je l'ai cousu, je l'ai déjà porté plusieurs fois et je l'adore il est très confortable, même fermé, on est pas du tout serrée.

La seule difficulté pour moi aura été la pose des boutons pressions, je n'en avais jamais posé, outre le fait d'avoir peur de ne pas maîtriser le geste, de devoir m'y reprendre à plusieurs fois et d'abîmer mon tissu, j'avais aussi peur de mal calculer les distances entre les pressions, qu'un décalage se voit à l'oeil nu, ou que ça gondole au boutonnage ! C'est donc avec une certaine appréhension que je me suis lancée dans la dernière étape de mon gilet monceau, la pose des pressions, mais avec beaucoup d'application tout s'est bien passé et du premier coup, même les distances entre les boutons sont parfaites.

 

293

 

J'ai aussi ajouté un peu de biais sur la parmenture d'encolure dos, ça n'a aucune utilitée, c'est juste pour faire joli, pour mon plaisir personnel. Il me restait un petit morceau de ce biais que j'avais utilisé pour mon confortable, j'aime beaucoup ce biais, je suis toute contente de savoir qu'il est dans mon cou, même si personne ne le voit ^^

 

Grande1090

 

C'est certain d'autres versions de monceau verront le jour, il est chouette ce gilet. Je l'imagine bien en gris fermé avec une fermeture éclair, ma fille en a un comme ça du commence j'adore, une autre version à basques ou pourquoi pas version marinière. On verra bien selon les tissus que j'arrive à trouver ...

 

252

 

Patron : Gilet Monceau de cozylittleworld

Tissu : Molleton noir, Mondial Tissus
 
Pressions nacrées : Mondial Tissus